Ronchoitises de janvier

Par Ronchoit

Ah ! faut-il vous l’avouer, cela donne le vertige,
Avez-vous ouï parler de cette année prestige,
Le club a cinquante ans, c’est à peine croyable,
C’était hier pourtant, et déjà formidable.

Une poignée de jeunes gens, tous fondus de photo,
A fondé en ces temps éloignés une asso,
Ils étaient PTT mais aussi amoureux,
D’images et de beauté, et plus pour être heureux,

Mais sait-on grâce à qui l’aventure a vécu,
Quel souffle et quel esprit a l’ardeur maintenu,
A patiemment guéri les artistes torturés,
A insufflé la vie sur des terres brûlées.

Ma modestie je crois, va souffrir mais je dois,
Avouer que moi, Ronchoit, je suis celui qui voit,
Que ce club n’aurait pu embellir tant et plus,
Sans ma hauteur de vue, mes idées de Genius…

Théophile Ronchoit