Ronchoitises de décembre

Par Ronchoit

Sachez bien mes amis, que je suis très content,
De vous, bien entendu, mais aussi de Ronchoit,
Car j’ai bien accompli ma mission patiemment,
Si bien que je n’ai plus, un seul client chez moi.

J’ai sans doute résolu, vos problèmes, vos angoisses,
Ce fut un rude parcours, vous étiez mal en point,
Je vous ai mis à nu, vous n’avez plus la poisse,
Vous n’êtes plus à court d’idées et nul besoin…

D’un Gourou comme Ronchoit, qui sait vous mettre à l’aise,
Ainsi la solitude m’a inspiré des œuvres,
Que dès le neuf du mois, vous verrez aux cimaises,
Je sais par habitude que le succès désœuvre.

Admirez sans limite les photos exposées,
J’ai usé de pseudos par grande modestie,
Mais vous verrez bien vite que les plus regardées,
Sont, comme des cadeaux, issues de mon génie.

Faut-il dorénavant que je prenne ma retraite,
Ou que je me retire en année sabbatique,
On ne va pas le dire, c’est mon côté mystique,
Passons le nouvel an et faisons donc la fête.

Théophile Ronchoit