Archives par mot-clé : vidéo

Trophée Jean Masson – La prochaine séance

Mercredi 8 février à 20h30, salle numéro 2 à l’Espace Sainte-Anne, aura lieu la projection annuelle du “Trophée Jean Masson”. Il s’agit de voir 13 films courts métrages, dont deux issus de notre club (*), sélectionnés lors des dernières rencontres nationales vidéo d’Objectif-Image à Port-de-Bouc en octobre 2022.

Les spectateurs auront aussi la tâche délicate d’apprécier chaque film via une note. Une synthèse de nos diverses appréciations sera faite pour dégager un classement des films. Notre vote club sera ensuite transmis à Objectif-Image National où il sera pris en compte, parmi les votes des autres club, pour déterminer, dans chaque catégorie (regard et création), le film qui obtiendra le fameux “Trophée Jean Masson” édition 2022 (puisque ces films ont été sélectionnés en 2022).

Alors, que vous soyez ou non vidéaste, venez apprécier le travail, souvent remarquable, des réalisateurs et réalisatrices de ces films. Notez bien dans vos agendas : mercredi 8 février.

(*) Ci-dessous, un aperçu du programme de cette soirée. Les deux films issus de notre club sont
– Nuit féérique à Hénon – de Joseph La Personne
– L’île Molène, fragile paradis – de Jean-Dominique Gauthier

Jean-Dominique Gauthier

Ronchoitises du Nouvel An 2023

Pour les nouveaux membres qui ne connaissent pas Ronchoit :

Ronchoit est membre de notre club depuis très longtemps, (d’ailleurs on n’a jamais vraiment su qui il était) mais qui nous ne écrit plus souvent. Dans des temps anciens, quand le bulletin du club se faisait encore manuellement, sous forme de journal imprimé et était distribué dans vos boites aux lettres, puis, ensuite, quand il l’a été sur notre ancien site WEB, Ronchoit avait une chronique d’humour mensuelle. Depuis sa retraite, il ne nous écrit plus que pour le nouvel an. Bien qu’ancien, il reste jeune dans sa tête et nous espérons l’avoir parmi nous encore longtemps. Pour ceux que cela amuserait de voir ces bulletins, ils sont enregistrés dans nos archives sous le nom de MOIT (Mensuel d’Objectif Image Trégor) pour les années de 2003 à 2016. D Corriez Jerphagnon Lire la suite

Comment numériser vos cassettes au Club ?

Au club, nous avons tout ce qu’il faut pour que vous puissiez numériser vous-mêmes vos anciennes cassettes, de tous formats amateurs, à savoir, VHS, Super-VHS, VHS-C, Super-VHS-C, Video8, HI8, mini-DV (voir images en bas de cet article). Il faut juste apprendre à ce servir de nos équipements et … s’armer d’un peu de patience car numériser une cassette, ça prend le temps de la lecture de la cassette. Pas moyen d’aller plus vite. Ceci dit, nos vieux souvenirs n’ont pas de prix. Alors, ne pas hésiter à les faire revivre en transformant toutes ces images en fichiers vidéo numériques. Ce n’est pas très sorcier, même s’il faut procéder avec méthode. Lire la suite

Initiation à la Vidéo

OIT Lannion vous propose , si vous êtes adhérent , de vous initier aux techniques de bases de la vidéo sous la forme  de deux ateliers découvertes qui auront lieu à l’espace St Anne de LANNION  la salle sera indiquée sur le panneau lumineux à l’accueil, en principe Salle 1.

Le mercredi 20 octobre à 20h30  – Les règles de base de la prise de vue avec un appareil photo ou un camescope .

Le mercredi 27 octobre à 20h30– Les règles à appliquer pour réussir votre montage vidéo

Si vous êtes intéressé(e) , rendez vous à 20h25 précises devant la petite porte blanche située à gauche de l’entrée principale.

Vous pouvez amener votre appareil photo ou votre caméscope.

Attention Pass Sanitaire obligatoire . 

OIT est lauréat du Trophée Jean Masson

Une bonne nouvelle en ce mois de mars 2021 (et elles ne sont pas légion par les temps qui courent). Le verdict vient de tomber : notre club a remporté le Trophée Jean Masson qui est attribué, chaque année, par Objectif-Image, à une réalisation vidéo présentée à cette occasion. Ce sont les différents clubs qui ont coté et qui ont voté parmi une sélection de 13 réalisations. Le film en question s’appelle “Ode au rivage”. Il s’agit d’un regard poétique sur le rivage en général et sur le nôtre en particulier, à travers plusieurs tableaux (10 exactement), très courts, explorant différentes sous-thématiques liées au rivage : le paysage de rêve, la pêche, les oiseaux marins, les enfants jouant sur la plage, les marées, le domaine des amoureux. Mais aussi des choses moins gaies comme les tempêtes et les marées noires. Le projet avait été lancé à l’origine dans le cadre du thème 2020 d’OIT : “Rivages”. Le montage fait un peu plus de 5 minutes et est accompagné, en plus de la musique, d’un texte poétique écrit par Marie-Elisabeth Liebert et retravaillé en groupe. La surprise est grande quant à ce succès car nous n’étions pas mécontents de notre petit film, mais de là à imaginer qu’il allait remporter la palme !…

Il est important de souligner que ce film est le fruit d’un vrai travail collectif et collaboratif. Les images ont été prises par différents membres, voire de petites équipes qui sont allées exprès sur le terrain ; le texte poétique, écrit initialement par Marie-Elisabeth Liebert, a été peaufiné au sein d’un petit groupe ; et une bonne partie du montage s’est faite en réunion plénière sur grand écran. Pour cause de confinement, j’ai quand même dû mettre la dernière main à ce montage pour le finaliser.

Nous sommes donc arrivés en tête au classement des clubs Objectif-Image, ce qui ne veut pas dire que notre film est “parfait”. La cotation est accompagnée de quelques commentaires, parfois critiques, sur certains choix. La séquence marée noire en a dérangé plus d’un par exemple. Il y a quelques défauts résiduels d’horizontalité (et pourtant, habituellement, je fais attention à ce détail). Certains ont trouvé le film un peu trop long, pas assez “pêchu”. Bref, ce n’est pas parce que nous avons gagné le trophée que notre film est irréprochable. Les critiques sont souvent utiles pour travailler de futures réalisations.

Sur ces bonnes paroles, je nous souhaite une bonne continuation sur cette voie. Et à quand le prochain trophée ?

Jean-Dominique Gauthier

PS : “Ode au rivage” est visionnable sur notre site web à la page “GALERIE VIDEO”

Vidéo 2020 dans le rétro

En 2020, crise du Covid19 oblige, l’activité vidéo a fonctionné au ralenti mais elle ne s’est pas arrêtée pour autant. Nous avons pu faire quelques réunions en présentiel en début d’année et entre deux confinements, et trois autres en distanciel via jitsi. Ce fut beaucoup moins confortable en distanciel, car émaillé de quelques problèmes techniques, avec le son notamment, mais c’était mieux que rien et cela nous a permis d’avancer malgré tout.
Parmi les “présentielles”, citons la traditionnelle soirée spéciale “Trophée Jean Masson” qui s’est tenue le 26 février. Nous y avons visionné et coté les films de la sélection préparée par OI, issue des rencontres 2019 à Blagnac.
Au niveau des réalisations de l’année, il y eu essentiellement deux films tournés sur le thème de l’année “Rivage(s)”. Le premier de ces films était un projet club qui devait se faire en partie sur fond vert avec un ou plusieurs récitants lisant un texte poétique sur des images de rivages en arrière plan. Nous avons fait quelques essais en studio, sur le grand fond vert mais il est vite apparu que ce n’était pas une très bonne idée : pas vraiment besoin de voir les récitants à l’écran car les images de rivages se suffisent à elles-mêmes. Et puis, finalement, le Covid19 nous est tombé dessus, coupant court à toute velléité de nous réunir et d’utiliser le studio. Le projet a donc bifurqué vers un hommage poétique au “Rivage” sur un texte écrit par Marie-Elisabeth Liebert, revu en équipe, et lu par son autrice. Nous avons rassemblé les images vidéo de rivages dont nous disposions déjà, par thème, et nous nous sommes réparti les prises de vue manquantes à faire pendant l’été ; et ça a fonctionné. Après la rentrée, les différentes images ont été rassemblées par thème, triées et visionnées et un début de montage collaboratif s’est fait en réunion, en septembre/octobre. Puis le 2e confinement nous a obligés à revoir notre méthode de travail. Le montage des séquences restantes a été réparti sur quatre personnes. Votre serviteur a réalisé l’assemblage final et les finitions du film qui a été achevé début décembre. Soumis à l’avis de l’équipe, après quelques retouches, il a été envoyé à Objectif-Image pour le Trophée Jean Masson. Il aurait dû être présenté également lors de notre salon “Rivage(s)” de fin d’année mais, celui-ci ayant été reporté à des jours meilleurs, la diffusion publique de “Ode au Rivage” se fera plus tard, en 2021, nous l’espérons. En attendant, nous pourrons déjà le visionner via notre galerie vidéo sur le site du club.
Parallèlement à cela, un autre film sur le même thème a vu le jour à l’initiative de membres qui habitent du côté de Plestin (Marie, Marie-Elisabeth, Claude, Bernard). Il a fait l’objet d’un visionnage critique en réunion, ce qui a permis de corriger quelques petits défauts. Nous voici donc en fin d’année avec deux films sur le thème “Rivage(s)”. Beau score pour une année gâchée par le Covid19.

Je parlerai à peine des réservations de notre banc de montage vidéo, lequel est resté au chômage technique une bonne partie de l’année puisque nous ne pouvions plus accéder aux locaux du centre Savidan.
Nous avons entrepris (Bernard et moi) la réalisation d’un tutoriel pour l’utilisation du nouveau projecteur super 8 en vue de faire du repiquage ciné. Mais les images sont restées sur le PC du club et n’ont pu être montées à cause du confinement. Cela se fera sans doute en 2021 si la ville nous permet un jour de revenir dans nos locaux.

L’atelier DaVinci Resolve, qui avait été initié par Bernard, avec de nombreux adeptes, a, lui aussi, été stoppé net par le Covid19. Il restait malgré tout les tutoriels à visionner à la maison, mais ce n’est pas la même chose que la pratique en petits groupes. Espérons que cette activité pourra reprendre l’an prochain.
En résumé, l’année 2020, si particulière, a été malgré tout aussi remplie que possible par les projets “Rivage(s)” qui nous ont bien occupés. Souhaitons que 2021 soit vraiment une bonne année ou du moins meilleure que celle qui s’achève. A ce propos, l’an prochain, l’animation va changer de main. Votre serviteur va prendre un peu de recul (tout en restant membre du club) et laisser la place à Bernard Barré pour coordonner les différentes activités et animations vidéo. Bonne fin d’année à toutes et à tous malgré des circonstances un peu spéciales et, surtout, protégez vous bien.

Jean-Dominique Gauthier