Archives de catégorie : Petites annonces

Du papier en libre service au labo argentique


De la part de Dominique Pavy :
Vous trouverez un stock de boîtes et pochettes de papier N&B argentique dans un carton placé sur l’étagère côté agrandisseur. Ils sont à votre disposition. En fait il s’agit d’un cadeau d’une amie dont le père photographe amateur vient de décéder.
Il y a principalement une dizaine de pochettes 18×24 et 24×30 Ilfospeed (sauf 2 Galerie), 5 pochettes 13×18 Galerie, une dizaine de boîtes 9×13 et 10×15 Ilfospeed et Multigrade, plus quelques reliques !
Elles ont été entamées (sauf une) et datent de x années ! C’est donc sans garantie sur le résultat, mais si cela peut vous convenir n’hésitez pas à vous servir.

Nouvelles entrées dans la bibliothèque

Trois nouveaux livres font leur entrée dans notre bibliothèque :

Droit à l’image Joelle Verbrugge Ouvrage de référence en la matière… L’auteur est avocate et passionnée de photographie. Elle tient un blog et écrit dans le magazine Compétence Photo.Comme ce livre est plutôt destiné à être consulté qu’à être lu d’un bout à l’autre, il sera laissé en LIBRE CONSULTATION AU LABO NUMÉRIQUE ET DONC CONFIÉ À TOUS LES UTILISATEURS DU LABO, dont il ne devra pas sortir.
La photographie panoramique
Eyrolles 2003
Arnaud Frich L’ambition de cet ouvrage, richement illustré par l’auteur et autres photographes connus, est d’exposer les différentes facettes de la photographie panoramique, des plus traditionnelles aux plus modernes. Spécialiste de renom, Arnaud Frich traite de toutes les techniques et matériels propres à ce moyen d’expression.
Trésors du Trégor : chapelles et oratoires Claude Berger & Patrick Worthington 2015 5e ouvrage de la collection Trésors du Trégor, avec plus de 130 photos de Patrick Worthington (membre d’OIT). Près de 300 chapelles et oratoires y sont répertoriées et localisées. Ce livre est un cadeau de Patrick au club.

Marie-Madeleine

Hubert le Gaouyat nous a quittés

HubertNous avons appris le décès de notre ami Hubert, jeudi dernier à la suite d’une longue maladie.

Ceux qui l’ont connu connaissaient sa passion pour la photographie.

Il est à remarquer que malgré ses soucis de santé au cours de ces dernières années, il n’a jamais manqué de participer à notre salon annuel.

Toutes nos pensées vont à sa famille.

Michèle Misan expose

Michèle Misan nous annonce  qu’elle expose dans la galerie virtuelle de la galerie Sophot.

« Après avoir envoyé deux de mes reportages à la galerie Sophot à Paris, rue Quincampoix (quartier Beaubourg), j’ai été acceptée pour faire partie de leur galerie virtuelle.

Pour voir cette galerie :
sophot.com
Pour me voir (il faut bien que je flatte mon ego) :
il faut aller dans « photographes » et taper mon nom dans la fenêtre (ou bien faire défiler tous ceux qui sont sur le site). »