Tous les articles par Lucie Boucher

Le photogramme : photographier sans appareil photo

Le photogramme est une image obtenue sans utiliser d’appareil photographique, en plaçant des objets sur une surface photosensible (papier, film…) et en l’exposant ensuite directement à la lumière.

L’usage du photogramme est attesté dès les débuts de la photographie : Niépce, Daguerre, Talbot, ou Bayard disposaient divers objets ou végétaux à même la surface sensible pour tester sa réactivité à la lumière…

L’emploi de la technique a perduré, puisqu’on la retrouve plus tard dans les mouvements d’avant-garde et même jusqu’aujourd’hui…

William Fox Talbot, photogramme (vers 1860)

 

Anna Atkins, Cyanotype (1854)

 

Laszlo Moholy-Nagy, Photogramme 1926)

Le principe est très simple à mettre en place, il demande peu de matériel, juste du papier et de quoi le développer :

1. Une source lumineuse vient illuminer les objets qui sont placés directement sur le papier photo.

2. Le papier est développé (révélateur, bain d’arrêt, fixateur pour le papier photo, eau pour le cyanotype).

En fonction de la distance des objets au papier, leur ombre est plus nette ou plus diffuse. Les parties du film qui sont dans l’ombre restent blanches ; elles deviennent grises si les objets sont transparents ou translucides ; les parties entièrement exposées sont noircies.

Journal, film, élastiques…

En bref, c’est une idée de travaux pratiques à réaliser à la maison! Si vous comptez pratiquer ou avez déjà des images de faites avec ce procédé, n’hésitez pas à faire parvenir vos réalisations, elles seront ajoutées à cet article…

Et pour aller un peu plus loin, une vidéo présentant le travail de Patrick Bailly-Maître-Grand

https://www.youtube.com/watch?v=7u3Adcn4VsA

Patrick Bailly-Maître-Grand, Les Nimbes