Tous les articles par Lucie Boucher

Expositions

Voici quelques expositions qui se tiendront cet été dans la région.  La liste sera actualisée au cours de l’été si nous avons connaissance d’autres évènements.

  • Le grand Ordonnateur,  Centre d’art GwinZegal à Guingamp

Le centre d’art est ouvert depuis le mercredi 13 mai 2020.
L’exposition Le grand Ordonnateur de Maxence Rifflet est prolongée jusqu’au 6 septembre 2020 (entrée libre).
Le Centre d’art reste ouvert aux heures habituelles : du mercredi au dimanche de 14h à 18h30.
www.gwinzegal.com

  • La Chambre Claire, Douarnenez

La galerie La Chambre Claire  est ouverte depuis le 2 juin, et propose une exposition collective.  Vous pourrez y découvrir ou redécouvrir des photographies de Julie Aybes, Alain Eudot, Sara Imloul, Christine Lefèbvre, ​Fanny Penin, Christian Poncet, ainsi que deux tirages de tête du livre les « Échos du silence » de François Cheng et Patrick Le Bescont…

https://www.lachambreclairegalerie.fr/

  • Festival La Gacilly

La 17e édition du Festival La Gacilly  aura bel et bien lieu cette année, entre le 1 juin et le 30 septembre 2020.
Le festival dévoilera 22 expositions en plein air gratuites pour tous autour de la thématique « Viva Latina ! ».
https://www.festivalphoto-lagacilly.com/

  • Fabriqueurs d’Images, Galerie Le Lieu, Lorient

La Galerie Le Lieu à Lorient propose l’exposition Fabriqueurs d’Images :  les travaux de photographes contemporains utilisant des techniques anciennes afin de revisiter l’Histoire de la photographie.
Six artistes du territoire breton qui créent, fabriquent par le biais de procédés techniques et par l’émotion, puis l’intention. Carolina Valladares et Estelle Chaigne exhument le sténopé, Nicolas Hergoualc’h la photogravure, Marie Rameau les plaques de verre, Mael Le Golvan les photogrammes et Gauthier Sibillat les montages manuels et numériques. Certains expriment leurs émotions, leurs souvenirs, à travers des pratiques anciennes pour matérialiser la fragilité de ces instants, d’autres expérimentent et élaborent des protocoles de fabrication d’images.
L’exposition sera ouverte du samedi 27 juin au dimanche 27 septembre à la Galerie Le Lieu (Lorient).
 

Le photogramme : photographier sans appareil photo

Le photogramme est une image obtenue sans utiliser d’appareil photographique, en plaçant des objets sur une surface photosensible (papier, film…) et en l’exposant ensuite directement à la lumière.

L’usage du photogramme est attesté dès les débuts de la photographie : Niépce, Daguerre, Talbot, ou Bayard disposaient divers objets ou végétaux à même la surface sensible pour tester sa réactivité à la lumière…

L’emploi de la technique a perduré, puisqu’on la retrouve plus tard dans les mouvements d’avant-garde et même jusqu’aujourd’hui…

William Fox Talbot, photogramme (vers 1860)

 

Anna Atkins, Cyanotype (1854)

 

Laszlo Moholy-Nagy, Photogramme 1926)

Le principe est très simple à mettre en place, il demande peu de matériel, juste du papier et de quoi le développer :

1. Une source lumineuse vient illuminer les objets qui sont placés directement sur le papier photo.

2. Le papier est développé (révélateur, bain d’arrêt, fixateur pour le papier photo, eau pour le cyanotype).

En fonction de la distance des objets au papier, leur ombre est plus nette ou plus diffuse. Les parties du film qui sont dans l’ombre restent blanches ; elles deviennent grises si les objets sont transparents ou translucides ; les parties entièrement exposées sont noircies.

Journal, film, élastiques…

En bref, c’est une idée de travaux pratiques à réaliser à la maison! Si vous comptez pratiquer ou avez déjà des images de faites avec ce procédé, n’hésitez pas à faire parvenir vos réalisations, elles seront ajoutées à cet article…

Et pour aller un peu plus loin, une vidéo présentant le travail de Patrick Bailly-Maître-Grand

https://www.youtube.com/watch?v=7u3Adcn4VsA

Patrick Bailly-Maître-Grand, Les Nimbes