Un nouveau tutoriel sur l’utilisation des courbes

Pendant notre confinement, le club avait organisé une sortie photo  à l’ile Renote, à la suite de laquelle notre camarade Arnaud avait proposé plusieurs images pour la galerie du confinement et l’une d’entre elles m’a servi de support pour ce nouveau tutoriel (image que j’ai refaite pour l’occasion).

On voit la scène originale à gauche, puis une version en noir et blanc qu’on va chercher à améliorer. On aurait pu réaliser une conversion en N&B plus habile, mais la question n’est pas là : au cours du traitement, peu importe comment, vous êtes arrivé à cette image, pas terrible, d’accord, et vous aimeriez bien lui donner un peu plus de tonus. Je  propose de  montrer à quoi on peut arriver avec des réglages par courbes. Pourquoi des courbes ? Parce que c’est le réglage sans doute le plus souple et le plus puissant proposé dans les logiciels de retouche et c’est néanmoins l’un des moins bien connus et des moins utilisés – et sûrement, l’un des moins bien utilisés.

Ensuite, je veux montrer que, très généralement, il est illusoire d’espérer arriver à l’image idéale au moyen d’un seul réglage qui conviendrait à la totalité de l’image. On arrive ainsi à des images comme la troisième ci-dessus, certes en progrès par rapport à la seconde, mais  tout de même moins  pêchue que la quatrième. Le problème est que les différentes parties de l’image demandent des changements  différents  de contraste ou de lumière et qu’on ne peut pas les obtenir tous en même temps avec une unique correction globale. Il faut agir avec une succession de retouches localisées. Ces retouches sont évidemment appliquées à travers des sélections – autre mot qui inquiète les débutants. Restons zen ! Effectivement, il  arrive que certaines sélections demandent un travail délicat, mais pas toutes, loin de là, et c’est le cas pour notre image.

Bref, cliquez ici pour accéder à ce tutoriel (34 mn). Il a été écrit pour Affinity Photo, mais quasiment tout ce qu’il contient se transcrit immédiatement à  Photoshop. Pas à Lightroom, toutefois, car si celui-ci a bien des retouches localisées dans lesquelles de nombreuses actions peuvent être menées,  les courbes n’en font pas partie.